Jeu, set et match, l'affrontement continue sur les courts

ils sont suffisament nombreux à pratiquer ce sport pour imaginer des duels
Ils sont suffisament nombreux à pratiquer ce sport pour imaginer des duels savoureux. © Rudy Salin / JDN

Non contents de s'affronter en affaires, nos patrons seraient bien capables de prolonger cette habitude sur les courts. Ainsi, un match entre François-Henri Pinault (PPR) et Bernard Arnault (LVMH) ne manquerait pas de saveur. De la même façon une partie entre Frédéric Oudéa (Société générale) et Baudouin Prot (BNP-Paribas) pourrait valoir le détour. Le premier serait alors coaché par son épouse, ancienne joueuse professionnelle.

Pourquoi ne pas imaginer aussi un double Carlos Ghosn (Renault)/ Alexandre de Juniac (Air-France) contre une paire Paul Hermelin (Cap Gemini) / Philippe Camus (Alcatel). La balle jaune a également les faveurs de Pierre-André de Chalendar (Saint-Gobain), Antoine Frérot (Veolia), Guillaume Poitrinal (Unibail), Arnaud Lagardère (Lagardère)ou encore Franck Riboud (Danone).