La Banque postale : zéro défaut

"Zéro subprime, zéro actif toxique, zéro Madoff. Quelle banque peut en dire autant ?" déclarait Patrick Werner, le président du directoire de la Banque Postale, dans une interview à la Tribune le 19 janvier. Le patron estime que la crise financière a "validé le modèle de la Banque postale", qui apparait comme une "banque totalement fiable".
©  Photomontage JDN / Claudine Gaulier-Denis