Cybergun cartonne avec ses répliques d'armes

en 2010, cette pme a réalisé un bénéfice de 3 millions d'euros.
En 2010, cette PME a réalisé un bénéfice de 3 millions d'euros. © Cybergun

Voilà une PME dont on n'a pas fini d'entendre parler. En quelques années, Cybergun, née au milieu des années 80 à Bondufle (Essonne), s'est imposée comme le numéro 1 mondial de la conception et de la distribution de répliques d'armes. L'entreprise dispose il est vrai d'une batterie de licences prestigieuses dont Smith&Wesson, Famas, Kalashnikov et Beretta. Mais la PME s'est aussi positionnée sur les marchés annexes des lunettes, des cibles, des billes en plastique et des recharges de gaz.

La fabrication est assurée par des sous-traitants. La commercialisation, elle, se fait par le biais de grossistes, de magasins spécialisés et de chaînes de distribution. Et ça marche. Cybergun a vu son chiffre d'affaires croître de 20% par an depuis 15 ans. A coût de rachats et de nouvelles licences, elle réalisé désormais 73 millions d'euros de chiffre d'affaires par an, dont 72,3% à l'export. L'entreprise, cotée en Bourse, emploie 130 personnes.