Georges Duboeuf et son Beaujolais nouveau séduisent à l'étranger

entre juillet 2009 et juillet 2010, cette pme a réalisé un bénéfice de 2,2
Entre juillet 2009 et juillet 2010, cette PME a réalisé un bénéfice de 2,2 millions d'euros. © Georges Duboeuf

Si le Beaujolais nouveau jouit d'une notoriété mondiale, il le doit sans aucun doute à Georges Duboeuf. Ce négociant en vin a créé son entreprise en 1964 pour en faire une formidable machine à l'export des vins, délaissés à l'époque, de cette région bourguignonne. Aujourd'hui, son empire offre un débouché pour 400 viticulteurs et une vingtaine de coopératives, soit 2 000 professionnels. En 2010, sur 60 millions d'euros de chiffre d'affaires, 78% ont été réalisés à l'export répartis dans 120 pays.

Implanté à Romanèche-Thorins, la société a souffert de la crise. Mais elle ne se laisse pas abattre. Elle vient d'investir 2 millions d'euros dans son outil industriel, pour obtenir de nouvelles certifications internationales exigées par la plupart des distributeurs mondiaux. Elle emploie 115 personnes.