Zach Witton (Moody's Analytic)

zach witton, économiste chez moody's analytics, le 19 octobre 2010.
Zach Witton, économiste chez Moody's Analytics, le 19 octobre 2010. © Photomontage Magali Talneau / Journal du Net

Lorsque Zach Witton, économiste chez Moody's Analytics, révélait ses prévisions économiques en novembre 2010, il annonçait que l'activité de la zone euro entrerait dans "une très légère récession dans la première moitié de 2011, avec deux trimestres de recul du produit intérieur brut, avant de redémarrer progressivement".

Raté : la zone euro a tout de même enregistré une croissance de 0,8% au premier trimestre et de 0,2% au deuxième.

A rebrousse poil de nombreux économistes, il se montrait pessimiste pour l'Allemagne, la jugeant "plus susceptible d'entrer en récession, plutôt que la France". Faut-il rappeler que l'Allemagne a connu une croissance de 1,3% au premier trimestre ? Dans le même temps, La France de son côté n'a fait "que" 1% de croissance.