Créer un statut du salarié repreneur

Sondage

Faut-il donner la priorité aux salariés pour reprendre leur entreprise en cas de fermeture d'un site ?

Tous les sondages

Le statut de salarié repreneur, accompagné d'un droit de préemption sociale, donnera la priorité aux projets de reprise collectifs des salariés en cas de fermeture de site. La reprise d'entreprise par les salariés sous forme de SCOP (Société coopérative de production) ou de SCIC (Société coopérative d'intérêt collectif) sera également favorisée sur le plan juridique. Et si une entreprise ferme un site moins de cinq ans après avoir reçu des aides publiques, elle devra les rembourser.