Florence Verzelen, 33 ans, seule femme à la tête d'une filiale de GDF Suez

florence verzelen.
Florence Verzelen. © DR

"C'est toujours plus dur de s'imposer à 30 ans, surtout quand on est une femme." C'est avec humour que Florence Verzelen esquisse son quotidien professionnel. Et pourtant, depuis plus d'un an, c'est cette polytechnicienne qui dirige la filiale de GDF Suez au Qatar. Seule femme du top management de l'énergéticien... elle est aussi la plus jeune. Un statut auquel elle est habituée. "C'était déjà le cas à Polytechnique, aux Mines et à la Commission européenne." C'est auprès des commissaires à la concurrence et au commerce qu'elle fait ses armes de 2004 à 2007, avant de rejoindre le cabinet de Jean-Pierre Jouyet, secrétaire d'Etat aux affaires européennes.

"J'ai très vite eu une vision globale des enjeux économiques", avance la jeune femme pour expliquer son ascension. Une qualité que GDF Suez devait rechercher en 2008, quand elle a été embauchée comme directeur de projet acquisition. Promis à un bel avenir, Florence Verzelen ne manque pas d'ambition mais prévient juste qu'elle "ne sacrifierait pas grand-chose pour [sa] famille."