Un florilège de taxes, nouvelles ou en augmentation

les carburants sont taxés via la tva et la tipp.
Les carburants sont taxés via la TVA et la TIPP. © John Foxx / Stockbyte / Thinkstock

Les taxes ont deux avantages : on peut toujours trouver de nouveaux produits auxquelles les appliquer et il est toujours possible d'augmenter celles déjà appliquées. La preuve avec la Grèce : les taxes sur l'alcool y augmenteront de 20%, le litre d'essence de 8 centimes, celui du diesel de 3 centimes. Des carburants qui avaient déjà augmenté de près de 25 centimes par litre début février. Les cigarettes et l'immobilier sont également dans le collimateur.

En France aussi ces produits sont taxés. Prenons l'exemple des carburants, doublement taxés par la TVA et par la TIPP (qui touche également le fioul). Cette dernière, un montant fixe par litre et différent selon le type de carburant, doit rapporter en 2010 14,5 milliards d'euros, soit 5,7% des recettes de l'Etat. Une augmentation de 20% de la TIPP rapporterait donc 2,9 milliards d'euros de recettes supplémentaires.