Mortelle rentrée

laurence parisot, présidente du medef.
Laurence Parisot, présidente du Medef. © Photomontage Journal du Net / CE - Berlaymont / Igor Dutina - Fotolia.com

La patronne des patrons français s'inquiète pour la santé des entreprises. D'après Laurence Parisot, les mois passés ont déjà durement mis à mal les sociétés et l'avenir s'annonce difficile.

"Aujourd'hui, les carnets de commandes ne sont pas en train de repartir, affirme la présidente du Medef, beaucoup ont brûlé tout leur cash avec l'utilisation des mécanismes de chômage partiel et courent le risque d'être à la rentrée dans une situation mortelle."