L'Etat finance la généreuse retraite des anciens d'EDF et GDF

des éoliennes.
Des éoliennes. © Michelle Tiritan-Amiel

Les électriciens et les gaziers vont progressivement s'aligner sur les règles du privé pour leur système de retraite. Enfin, presque. Les anticipations de départ pour les mères sont par exemple conservées (un an pour un enfant, trois ans pour deux enfants, sans condition d'âge pour au moins trois enfants). Le taux de cotisation peut sembler plus élevé que la normale (12% contre 10,55%), mais il ne s'applique qu'à la rémunération principale, la rémunération totale faisant elle l'objet d'une caisse complémentaire.

Ce sont surtout les employeurs, principalement EDF et GDF, et les consommateurs qui mettent la main à la poche. Les premiers cotisent à 49,6%, soit l'un des taux les plus élevé de tous les régimes existants en France. Quand aux consommateurs, ils participent au financement des retraites via la contribution tarifaire d'acheminement (CTA) : 985 millions d'euros en 2007.