Les petits rats de l'Opéra de Paris peuvent partir à la retraite à 42 ans

 

Le régime spécial de retraites des personnels de l'Opéra national de Paris (qui regroupe l'Opéra Bastille et le Palais Garnier) a été créé en 1698 par Louis XIV. C'est l'un des plus anciens des régimes spéciaux de la sécurité sociale. A l'origine, il était réservé aux danseurs mais aujourd'hui tous les employés de l'Opéra peuvent en bénéficier, y compris le personnel artistique en contrat à durée déterminée.

Selon les professions, on peut prendre sa retraite entre 42 ans et 60 ans. Les 154 danseurs peuvent ainsi partir dès 42 ans et les artistes du chœur à 60 ans, avec une pension calculée sur la moyenne des salaires des trois meilleures années consécutives. Ce régime est largement déficitaire. Il est compensé par les droits sur les recettes de billetterie de l'opéra et une subvention de l'Etat de 103,34 millions d'euros en 2008.