Les cours du pétrole vont rester élevés

inutile d'espérer une baisse des prix à la pompe en 2012.
Inutile d'espérer une baisse des prix à la pompe en 2012. © Flavijus Piliponis - Fotolia.com

Alors que la croissance mondiale a plongé en 2011, le cours du baril de pétrole a battu des records : 111 dollars en moyenne pour le Brent de la mer du nord. Et la situation ne devrait guère s'arranger en 2012. Il y a d'abord la hausse structurelle des coûts de production, les champs exploités étant de moins en moins facilement accessibles.

Le contexte politique est également défavorable, avec les menaces d'embargo sur l'Iran, deuxième plus gros producteur de l'Opep. L'Arabie saoudite elle-même a besoin de maintenir des cours élevés pour équilibrer son budget et maintenir la paix sociale. Sans compter la demande qui devrait encore progresser, de 89 millions de barils par jour en 2011 à 90,3 millions en 2012, selon l'Agence internationale à l'énergie. Du coup, la plupart des analystes prévoient un pétrole entre 100 et 110 dollars le baril de Brent.