Certains actes sont surmédicalisés

un dépistage systématique entraîne des cas de 'faux positifs'.
Un dépistage systématique entraîne des cas de "faux positifs". © Reflektastudios / Fotolia.com

Le croirez-vous ? Certaines pathologies sont "trop soignées" en France. Ce serait par exemple le cas du cancer du sein, dont le dépistage systématique entraîne des cas de "faux positifs", c'est-à-dire des personnes saines chez qui l'on détecte un cancer. Résultat : un traitement parfois lourd pour le patient et coûteux pour l'Assurance maladie.

Autre exemple : l'accouchement par césarienne, qui concerne en France 20% des naissances, ne cesse d'augmenter. Certaines cliniques pratiquent de plus en plus des "naissances programmées" pour des questions de planning ou de convenance. Une césarienne multiplie pourtant par trois le risque de décès maternel par rapport à un accouchement classique, et bien sûr coûte beaucoup plus cher.