Une gestion administrative peu parcimonieuse

les efforts de productivité sont jugés 'peu ambitieux'.
Les efforts de productivité sont jugés "peu ambitieux". © Picture-Factory / Fotolia.com

Même s'ils ne représentent que 3% des dépenses totales, les coûts de gestion administrative du régime général atteignent tout de même 10 milliards d'euros par an. Dans ce domaine, les efforts de productivité sont jugés "peu ambitieux" par la Cour des comptes, alors par exemple que la dématérialisation des feuilles de soins a entraîné une baisse significative de la charge de travail.

La Cour pointe aussi du doigt la "rigidité" dans la gestion des ressources humaines. Impossible par exemple de muter un agent dans une autre région ou de le changer de poste. Du coup, pour ajuster les effectifs, les caisses ne peuvent compter que sur les départs à la retraite.

Autre bizarrerie : les services informatiques qui emploient 3 366 personnes réparties dans plus de 150 sites. Pour la Cour des comptes, il existe une marge de progrès de l'ordre de 10% des frais administratifs.