Les pays émergents, le cœur de cible de Rezidor

a maputo, au mozambique, l'hôtel radisson blu ouvrira à l'automne 2011 sur la
A Maputo, au Mozambique, l'hôtel Radisson Blu ouvrira à l'automne 2011 sur la plus grande avenue de la capitale, à proximité des ambassades et de l'aéroport international. © Rezidor

Bien sûr, Rezidor a aussi connu la crise. Son chiffre d'affaire a chuté de 13,7% en 2009 par rapport à 2008. Mais il s'est largement redressé en 2010 pour atteindre 785,7 millions d'euros. La crise n'a en tous cas pas fait bouger d'un cil le développement du groupe : aucun projet n'a été reporté.

Au contraire, Rezidor s'est concentré sur les marchés émergents. Radisson Blu s'est récemment implanté à Adis Abeba (Ethiopie), Maputo (Mozambique), ou Astana (Kazakhstan). "Des villes a fort potentiel et où l'offre était notoirement insuffisante", justifie Olivier Jacquin. "Quand des cadres de BP ou d'Exxon Mobil se déplacent à Tyumen [en Russie], ils ne veulent pas dormir dans un boui-boui.". Dans des villes comme Bamako (Mali) ou Lagos (Nigeria) Radisson Blu s'est imposé comme l'hôtel de référence de la ville pour les voyageurs d'affaire.

"Nous avons le plus gros pipeline au monde de projets d'ouvertures en Afrique et Moyen-Orient", se félicite le groupe. Sont déjà annoncés des nouveaux hôtels à Freetown (Sierra Leone), Accra (Ghana) ou Bukovel (Ukraine).