Pour rattraper son retard, des hôtels flambants neufs

une des suites du radisson blu champs elysées.
Une des suites du Radisson Blu Champs Elysées. © Rezidor

Pour son développement, Rezidor se concentre sur deux enseignes phares : Radisson Blu (4 étoiles) et Park Inn (3 étoiles). L'enseigne Country Inn, jugée "trop américaine", a été provisoirement délaissée et Rezidor a quitté le créneau du luxe en 2010 en se séparant de la marque Regent.

Les deux tiers de ses 312 hôtels sont donc exploités sous la marque Radisson Blu, la plus dynamique. Ces hôtels de 200 à 250 chambres visent une clientèle d'affaires et de touristes aisés. "Nous sommes arrivés en retard en Europe par rapport aux autres enseignes comme Hilton, Mariott ou Sheraton", reconnaît Olivier Jacquin, le vice-président ventes et marketing Europe de Rezidor.

Mais de ce handicap, Rezidor est parvenu à faire un atout : "face à des hôtels vieillissants, Radisson offre des établissements modernes, avec des services innovants", assure Olivier Jacquin. Les chambres en classe affaires sont par exemple équipées de machines Nespresso et le programme "Yes I can" garantit le remboursement si le client n'est pas satisfait.