Le timbre le plus cher du monde

Timbre le plus cher Le "tre skilling jaune" vaut dans les deux millions d'euros. Et ce n'est pas le seul timbre à afficher des prix record.

Un timbre à plus deux millions d'euros ? Le "tre skilling jaune" suédois, déjà vendu pour 2,875 millions de francs suisses en 1996 (soit 2,33 millions d'euros au cours actuel), a été une nouvelle fois cédé lors d'une vente aux enchères en 2010 pour un montant tenu secret, mais qui avoisinerait les 2 millions d'euros. Sa particularité ? Il est unique, car il s'agit d'une erreur d'impression (il est jaune au lieu de vert). Ce spécimen fait partie des timbres les plus chers du monde, recensés et commentés pour le JDN par Jean-François Brun, expert en philatélie.

On estime qu'environ 0,5% de la population s'intéresse aux timbres dans le monde. En France, 200 000 personnes sont par exemple abonnées aux services philatéliques de la Poste. Mais les vrais collectionneurs, ceux qui dépensent régulièrement de l'argent pour s'offrir des timbres, seraient plutôt entre 15 000 et 20 000 en France.

La valeur d'un timbre de collection est avant tout lié à sa rareté et au nombre d'acheteurs potentiels. "On collectionne d'abord les timbres de son propre pays où ceux avec lesquels on a des liens affectifs", explique Jean-François Brun. Du coup, le marché asiatique est actuellement en plein essor, avec l'émergence d'une classe aisée dans les pays de la région, capable de dépenser 100 000 euros ou plus pour enrichir leur collection.

Mais il n'est pas nécessaire d'avoir un grand nombre d'acheteurs pour voir les prix grimper. "En Belgique, trois milliardaires se battent sur la même collection et font monter les prix de manière déraisonnable", s'amuse Jean-François Brun. Les spéculateurs ? "Ils disparaissent vite de la circulation", affirme notre expert. "La philatélie est une affaire de passionnés, il faut connaître certains codes".

Au-delà des simples timbres, certaines enveloppes sont également très recherchées, comme ces deux lettres commentées par Jean-François Brun.

lettre moldavie
Cette lettre de Moldavie a été attribuée 66 000 francs suisses. Son prix tient non seulement à la rareté des timbres qui l'affranchissent, mais aussi à sa qualité. © Jean-François Brun
lettre belgique
L'intérêt de cette lettre de Belgique provient à la fois de sa destination, la Norvège, mais surtout de la dentelure de ces cinq timbres. Il s'agit d'un essai rare de dentelure : auparavant les timbres-poste devaient être séparés à l'aide de ciseaux. Les trois valeurs de la série sont présents sur cette lettre unique. Son acquéreur a déboursé 240 000 euros pour l'obtenir dans une vente aux enchères récente. © Jean-François Brun

Pour en savoir plus :

 Pourquoi le prix du timbre augmente ?

 Le site de Jean-François Brun

 Yvert et Tellier, qui publie le catalogue de référence en France

 La Fédération Française des Associations Philatéliques (FFAP)

 Le portail du timbre de La Poste

 

Untitled Document

Les plus chers

Expliquez-moi