Des informations en quantité

Pour cette version, les développeurs du logiciel ont fait appel à  des photos et vidéos compilées par plus de 80 particuliers et organismes scientifiques. Les informations recueillies sur les zones marines protégées ou sur la faune se retrouvent ainsi par centaines sur le globe de Google Earth.
©  Google Earth mapping service