Warcraft, God of War, Portal et Dune comme sources d'inspiration

de l'inconvénient de traiter avec les démons.
De l'inconvénient de traiter avec les démons. © THQ

Darksiders multiplie les références au point qu'il pourrait presque donner l'impression d'être un pot pourri ayant pioché les bonnes idées ailleurs. Même si l'affirmation n'est pas fausse, il parvient à trouver son identité par ses personnages et son univers.

On retrouve tous les ennemis classiques du fantastique : anges, démons, morts-vivants, zombies, araignées. Il reprend aussi les boss gigantesques à éliminer avec stratégie d'un Shadow of the Colossus.

Il propose aussi quelques éléments de jeu de rôle : les armes gagnent en puissance au fil des combats, et le héros aussi (barre de vie et énergie). Les artefacts cachés dans l'univers, le côté aventure et le système de tir font penser au dernier Zelda.