Un système moins exigeant mais toujours technique

makoto (à gauche) est un personnage porté sur l'attaque et la vitesse.
Makoto (à gauche) est un personnage porté sur l'attaque et la vitesse. © Capcom

Même s'il est un peu plus accessible que SF4, cet opus reste exigeant. Les débuts sont laborieux, et demandent un peu de patience. Les commandes peuvent paraître complexes, à l'inverse de nombreux jeux actuels.

Surtout, la difficulté semble au début très impressionnante. Il faut d'emblée plusieurs heures de jeu pour arriver à sortir tous les coups d'un personnage, des dizaines d'heures pour sortir des combos, et plus encore pour ne plus se faire massacrer sur Internet.

Pour autant, entre amis de niveaux comparables, on peut passer des soirées entières à s'amuser.