Windows 3.1 : essai transformé

C'est avec la série 3.x que Windows va gagner des points et des parts de marché. Le fait que Windows soit déjà installé sur les ordinateurs, ajouté à quelques innovations bienvenues, expliquent ce succès L'apparition du lanceur de programmes et de l'explorateur de documents constituent de redoutables avancées en matière d'ergonomie puisqu'il n'est plus nécessaire de recourir au DOS. Malgré une sobriété graphique pregnante, ce Windows se rapproche grandement de ce que l'on connaît aujourdhui en termes d'organisation. Pour la petite histoire : c'est en 1990 que le solitaire voit le jour. D'abord aux côtés du Reversi dans Windows 3.0 (1990) , qu'il remplace dès la version 3.1 (1992).
©  Marcin Wichary / guidebookgallery.org