Un moyen de travail moins pratique qu'un ordinateur portable

l'encyclopédie world atlas sur l'ipad
L'encyclopédie World Atlas sur l'iPad © Apple

L'iPad peut, dans une certaine mesure, servir à travailler. Son clavier virtuel tactile est assez pratique à l'utilisation. Les touches sont grosses, la précision est correcte et on peut taper deux doigts à la fois. Il faut cependant trouver une surface sur laquelle reposer le produit, car il est difficile et fatiguant de le tenir tout en écrivant.

Sur l'iPad, il faut payer aussi pour accéder à une suite bureautique version allégée. Pages, Keynote et Numbers permettent de rédiger des notes, de réaliser des présentations, des tableaux et des graphiques. On reste toutefois dans le très basique et moyennant 3 x 7,99 euros.

Il est possible de brancher un clavier pour travailler de manière plus confortable, mais il ne faut pas oublier les limitations logicielles pour autant. Ce n'est pas aussi complet qu'un Macbook, même si on trouve une application de gestion des contacts et un calendrier / agenda.

En revanche, l'application World Atlas est plutôt convaincante pour un début (voir image ci-contre). On imagine assez bien une encyclopédie complète optimisée pour l'iPad.