La navigation sur Internet est confortable mais amputée de fonctions bien utiles

la navigation sur internet via ipadgeek (émulateur permettant de tester le rendu
La navigation sur Internet via iPadGeek (émulateur permettant de tester le rendu d'un site Web sur iPad). © Yves Drothier - L'internaute magazine

Sur Internet, l'iPad est nettement plus confortable qu'un iPhone. On se rapproche en effet d'une navigation sur ordinateur portable. Toutefois, il y a maintes limitations imposées pour le moment.

Tout d'abord, on passe obligatoirement par Safari, le navigateur d'Apple. L'iPad ne gère pas le format Flash, pourtant utilisé sur la plupart des sites Web. Du coup, on se retrouve avec de nombreux carrés blancs en naviguant. Enfin, impossible d'utiliser des onglets pour surfer sur plusieurs sites à la fois.

On peut compenser ce défaut en ouvrant plusieurs fenêtres à la fois et en basculant de l'une à l'autre. Le système de signets est facile à manipuler et appréciable pour gagner du temps.

Seul gros défaut propre à l'appareil, il faut être à coté d'une connexion Wi-Fi publique, ou payer un forfait mensuel 3G supplémentaire pour naviguer n'importe où.