Première réflexion : c'est un iPhone en plus grand

le menu principal de l'ipad, sensiblement identique à celui de l'iphone os.
Le menu principal de l'iPad, sensiblement identique à celui de l'iPhone OS. © Yves Drothier - L'internaute magazine

L'iPad est sensiblement identique à l'iPhone : même interface, mêmes icônes pour lancer les applications, même principe de navigation. Hormis la fonction téléphone et appareil photo, on retrouve les fonctions de l'iPhone, et même les applications de l'App Store.

L'écran de l'iPad est toutefois nettement plus gros (9,7 pouces) qu'un iPhone. L'appareil est donc plus encombrant mais plus confortable en lecture. Il s'avère fin (1,3 cm d'épaisseur) mais finalement assez encombrant et lourd malgré 0,68 ou 0,73 Kg sur la balance.

Vu sa taille, il s'utilise plutôt assis, si possible sur une table. Il est vite fatiguant à utiliser d'une seule main. Vu le coût et la fragilité de l'appareil, on a vite abandonné l'utilisation dans les transports en commun. Un coup de coude malencontreux, un freinage brusque et c'est la chute assurée.

Il se recharge sur un dock, et accepte un clavier externe d'Apple. Il est très chiche en connectique : une unique prise casque mais pas d'USB, d'Ethernet, ni d'emplacement pour cartes mémoires SD.