La part de l'éducation reste limitée par les prises en charge publiques

les français ont dépensé pour 8 milliards d'euros en éducation en 2007.
Les Français ont dépensé pour 8 milliards d'euros en éducation en 2007. © Secret Side / Fotolia.com

Les dépenses d'éducation à la charge des ménages restent peu importantes par rapport aux autres postes budgétaires. Leur part dans le budget des ménages a même baissé jusqu'en 1980, avec leur prise en charge plus importante par les collectivités locales. Mais depuis cette date les prix augmentent plus vite que l'inflation et la consommation relative aussi.

Près de 40% des frais d'éducation sont aujourd'hui destinés à l'enseignement supérieur (frais d'inscription à l'université ou en grande école) et 13% aux cours particuliers.