Il ne s'encombre pas de détails

françois hollande n'aime ni la paperasse... ni la ponctualité.
François Hollande n'aime ni la paperasse... ni la ponctualité. © Photomontage JDN - Benoit Deshayes / artenot - Fotolia.com

François Hollande est un homme pressé. Peu sensible aux petits tracas, il fait partie de ces managers qui n'aiment pas perdre leur temps en circonvolutions inutiles. Ainsi, lorsqu'il supervise ses collaborateurs, il exige d'eux à la fois une efficacité optimale et une autonomie totale. Bernard Combes, au temps où il l'assistait au Conseil général de Corrèze, se rappelle pour "Libération" d'une phrase qui résume sa manière de diriger : "Tu m'appelles en cas d'urgence seulement. Sinon, tu te débrouilles".

Autre détail auquel François Hollande apporte peu d'attention : la ponctualité. Très souvent en retard aux réunions et rencontres auxquelles il est convié, il a aggravé ce tic lors de la campagne présidentielle. Avec un agenda surchargé et des visites de plusieurs villes dans la même journée, ses interlocuteurs n'ont régulièrement plus eu qu'à faire preuve de patience pour le voir.