La course permanente

ennuyeux, lorsque l'aval du chef peut débloquer un dossier.
Ennuyeux, lorsque l'aval du chef peut débloquer un dossier. © JDN / Suprijono Suharjoto - Fotolia.com

Parfois, on peut avoir l'impression que d'avoir la tête sous l'eau fait partie intégrante de la panoplie du manager. Résultat : lorsque les collaborateurs parviennent à l'intercepter entre deux portes pour lui soumettre une question urgente, la réponse tient souvent en quelques mots : "Je n'ai pas le temps, là".

Le problème, c'est que certaines décisions reviennent obligatoirement à ce même manager. Sans son aval, les dossiers restent irrémédiablement bloqués. En plus d'être fatigant pour l'avancée de son travail, le manque de temps d'un supérieur devient rapidement agaçant s'il exige de son équipe une disponibilité permanente.