Qui parle en premier ?

le manager prend la parole pour expliquer le déroulé de l'entretien mais ne doit
Le manager prend la parole pour expliquer le déroulé de l'entretien mais ne doit en aucun cas la monopoliser : c'est au collaborateur de s'exprimer en premier sur chaque point. © choucashoot, Jorge Casais / Fotolia

C'est le manager qui mène l'entretien. "Il est conseillé de demander au collaborateur comment s'est passé sa préparation de l'entretien", explique Michel Lora. C'est une bonne entrée en matière pour montrer que la discussion qui suivra se fera à deux et ne sera pas seulement un exposé du manager. Ensuite, il expose le déroulement de l'entretien : bilan de l'année, nouveaux objectifs et perspectives d'avenir du collaborateur. Il redonne ensuite la parole à ce dernier pour d'éventuelles remarques. L'idée est de se mettre d'accord dès le début sur les points qui seront abordés et ceux qui ne le seront pas, pour éviter les déceptions.

Ensuite, tout au long de l'entretien, le principe est de donner la parole en premier au collaborateur. Le manager peut ensuite rebondir, confirmer, ajouter des points. Cela permet un échange plus authentique que si le manager exprimait immédiatement son avis. "Il peut aussi reformuler sous forme interrogative ce que dit son collaborateur. Cela laisse un espace d'initiative à son interlocuteur pour approfondir son idée s'il le souhaite."