Rentrer chez vous au lieu de lutter

on n'est quand même jamais mieux que chez soi.
On n'est quand même jamais mieux que chez soi. © Phase4Photography - Fotolia

En France, on a tendance à faire l'apologie de la présence au bureau à grands coups de "Hier, je suis sorti du boulot à 23 heures" ou "En ce moment, je suis complètement sous l'eau". Or, il vous faut savoir battre en retraite lorsque vos forces vous ont abandonné.

Plutôt que de trainer votre léthargie ou votre migraine dans les couloirs du bureau, vous ne devez pas hésiter à rentrer chez vous lorsque vous avez atteint le point de non-retour. Si vous n'arrivez à rien, autant en profiter pour recharger les batteries et revenir deux fois plus productif le lendemain, non ?