Refuser une promotion

ne pas se lancer est aussi, parfois, une prise de risque.
Ne pas se lancer est aussi, parfois, une prise de risque. © adam36 - Fotolia

Difficile de dire non à un employeur qui vous propose de monter en grade. La reconnaissance, les responsabilités et le salaire vont nécessairement prendre de l'ampleur à mesure que vous montez les échelons. Pourtant, certains préfèreraient rester à leur place, par manque d'envie ou par conscience de leurs limites professionnelles.

Evidemment, en refusant une promotion, vous prenez le risque de décevoir votre hiérarchie. Et celle-ci a les moyens de vous le faire payer. Le risque est donc réel, mais il doit tout de même être mis en balance : rien ne sert d'accepter un poste plus élevé si vous êtes persuadé de ne pas être à la hauteur. Le danger est encore plus grand de griller ses chances d'évolution. Alors, au moment de décliner une proposition que d'autres jugeraient alléchante, faites preuve de pédagogie envers vos responsables et faites leur comprendre que personne n'a intérêt à ce que vous échouiez dans vos futures prérogatives.