Les bons communicants peuvent s'adresser à Amnesty International

Défendre les droits de l'homme par des actions de sensibilisation, d'information et d'accompagnement des personnes dans le besoin, tel est l'objectif d'Amnesty International. Pour informer, mobiliser et coordonner les 2,2 millions de membres du réseau, des postes sont régulièrement à pourvoir à travers les différentes associations nationales et au secrétariat international basé à Londres, Genève et New York. Outre les chercheurs, qui auront plutôt un profil de juriste, les effectifs comptent des conseillers en levée de fonds et des coordinateurs de campagnes. Bons communicants, à l'oral comme à l'écrit, habiles en gestion de projets, ces profils devront enfin pouvoir démontrer leur engagement en matière de droits de l'homme, par une expérience dans leur vie privée par exemple.

Suggestions de contenus