La formation à distance : bonne alternative aux formations traditionnelles dans les entreprises ?

Selon le dernier baromètre Afinef de novembre 2015, 90% des entreprises interrogées déclarent utiliser l’e-learning, dont 60% depuis plus de trois ans. La formation à distance ne se présente donc plus comme une alternative à la formation présentielle, mais comme une véritable opportunité.

L’e-learning, outil complémentaire à la formation présentielle

 

L’e-learning souffre de préjugés qui lui prêtent une image négative. Il est, en effet, souvent associé à la rigidité, et à la déshumanisation. Pourtant, il ne vient pas supplanter les formations physiques, mais se présente comme un véritable outil de complémentarité.

C’est tout l’enjeu du blended learning qui allie formation présentielle et digitale, et crée ainsi des formations sur mesure à l’efficacité redoutable.

Loin d’avoir vocation à substituer l’humain, l’e-learning doit être pensé en amont, dès lors de la conception des programmes de formation, afin de les optimiser et de les intégrer au parcours formatif. Dans un premier temps, la vocation de l’e-learning est de donner un socle de connaissances indispensables et nécessaires à la formation physique.

Lors d’une session présentielle, l’e-learning incarne un moyen d’animation, notamment via des jeux (Learning Game). En effet, il est possible d’effectuer un quiz par équipe affichant la progression en temps réel ce qui pousse à l’interaction tout en usant de l’aspect ludique du digital pour assouplir l’apprentissage.

L’e-learning a l’avantage de valider une bonne compréhension d’une session physique à l’aide d’un test ou d’une évaluation, et également de pousser la formation en mettant à disposition un cours plus précis. Véritable cadre de formation, l’e-learning inscrit donc aussi l’apprenant dans une logique d’initiative : c’est en choisissant les étapes de sa formation qu’il s’engage entièrement dans celle-ci et qu’il facilite davantage son apprentissage.

 

Préparer la formation pour optimiser l’engagement de l’apprenant

 

L’engagement de l’apprenant est essentiel. Pour cela, il est indispensable de penser les parcours de formation blended learning en amont, afin que chaque contenu e-learning puisse faire l’objet d’une étude poussée sur le plan pédagogique et sur le plan graphique et garantisse ainsi cette adhésion et cet engagement nécessaires au bon apprentissage. Par leur capacité d’adaptation ou tout simplement par la personnalisation, les modules e-learning, rapid learning, cas pratiques, vidéos de formation, learning game, classes virtuelles, etc. sont autant de formules complémentaires qui s’adaptent à chaque cas, à chaque contenu et à chaque personne.

La conception de la formation professionnelle qui perdure dans les esprits est en rupture avec ce qui est actuellement proposé. Aujourd’hui, on ne considère plus l’apprenant comme passif : celui-ci est actif, et acteur de sa formation. Il peut suivre sa progression, se former quand et où il le souhaite, et sur le support de son choix. Par ailleurs, un autre point fort des formations à distance réside dans la possibilité de créer des parcours individualisés grâce aux statistiques générées, et ainsi de détecter les lacunes et les connaissances déjà acquises, pour guider vers des formations plus pertinentes.

S’il est virtuel, il est faux de croire que l’e-learning est déshumanisé. Un tuteur référent est disponible en cas de difficultés ou pour débattre des formations au sein de la communauté. Acteurs intermittents, ces figures professorales à la demande créent une réelle émulation. L’apprenant n’est plus seul, et il trouve un véritable appui en cas de problème.

L’e-learning rigide et académique, trop scolaire pour être ludique, est désormais révolu. En 2016, les formations digitales sont engageantes, interactives, pédagogiques, et rentrent dans une logique complémentaire à la formation présentielle. L’e-learning n’est plus une alternative aux formations traditionnelles, c’est un véritable outil qui accroît l’efficacité des formations, alors plus individualisées, plus optimales, plus en adéquation avec l’apprenant. Et c’est bien cela qui change tout.

Jeux / REEL