Le Betamax de Sony, mis KO par le VHS

la multiplication des formats a été fatale au betamax.
La multiplication des formats a été fatale au Betamax. © Freddy Smeets - Fotolia.com

Souvenez-vous, c'était il y a déjà bien longtemps. Dans les années 1980, les magnétoscopes VHS envahissaient les salons du monde entier. Pourtant, pour s'imposer, ce format développé par JVC a dû avoir la peau de son concurrent, le Betamax, tombé depuis dans les oubliettes de l'histoire. Et Sony, son créateur et promoteur, en est en grande partie responsable.

Mis sur le marché en 1975, le format Betamax présente une qualité bien supérieure à celle du VHS. Mais il accumule d'autres défauts qui lui seront fatals. D'abord, Sony est le seul utilisateur de ce format quand le VHS est adopté par tous ses concurrents. Ensuite, la médaille de la qualité à un revers : une durée qui ne dépasse pas une heure. Pas pratique pour regarder un film ou enregistrer un match de foot. Au fil des ans, le format concurrent s'impose, jusqu'à chez Sony, qui finit pas commercialiser son premier magnétoscope VHS en 1988. Fin du film Betamax.