Nike, la virgule de la victoire

le magasin nike de pékin.
Le magasin Nike de Pékin. © Nike

Les bons connaisseurs de la mythologie grecque le savent, la déesse de la victoire s'appelle Niké. Le musée du Louvre conserve d'ailleurs une représentation de cette divinité à travers la sculpture la Victoire de Samothrace.

2 300 ans plus tard et à des milliers de kilomètres de là, Bill Bowerman er Phil Knight fondent en 1964 Blue Ribbon Sport. L'entreprise changera de nom en 1971. A cette époque, lâchés par leur fournisseur japonais, ils décident de produire eux-mêmes leurs modèles. Ils choisissent alors de prendre la déesse grecque de la victoire comme divinité protectrice en lui empruntant son nom. Au même moment, ils apposent la première virgule sur une paire de chaussure.