Virgin, une virginité originelle

s'il a conservé sa jeunesse d'esprit, richard branson n'est plus vierge dans les
S'il a conservé sa jeunesse d'esprit, Richard Branson n'est plus vierge dans les affaires. © Virgin Atlantic

Il aurait pu s'appeler l'empire Branson. C'est finalement Virgin qui a été choisi. Des magasins, des forfaits téléphoniques, des avions, des sodas... la marque Virgin s'étale désormais sur d'innombrables supports. Mais ses racines remontent au business originel de Richard Branson : la musique.

A 20 ans, le jeune entrepreneur –qui n'en est déjà pas à son coup d'essai– décide de se lancer dans la vente de disques par correspondance. A cette époque, au début des années 1960, le concept est innovant. Au moment de choisir le nom de l'entreprise balbutiante, une collaboratrice de Branson relève leur faible expérience professionnelle en ces termes : "Nous sommes totalement vierges (virgin en anglais, ndlr) en business !" De cette exclamation, le nom Virgin restera. L'expérience du business, elle, sera rapidement acquise.