Kenneth Cole et Habitat, révolution/dévaluation

habitat, un cas d'école d'erreur marketing sur twitter.
Habitat, un cas d'école d'erreur marketing sur Twitter. © Capture d'écran

La marque de prêt-à-porter du créateur de mode Kenneth Cole a voulu tirer parti des émeutes en Egypte début 2011 et a posté sur Twitter: "Des millions de personnes manifestant au Caire. La rumeur dit qu'ils ont entendu que notre nouvelle collection de printemps est disponible en ligne". Le tweet incriminé a rapidement été supprimé mais trop tard : le "bad buzz" était créé.

Les followers du Twitter britannique de la marque d'ameublement Habitat ont quant à eux été démarchés au nom de la révolution iranienne de 2009. La marque tweetait : "#MOUSAVI Join the database for free to win a £1,000 gift card" ("#MOUSAVI Rejoignez notre base de données clients pour peut-être gagner une carte cadeau de 1 000 £"), Mousavi étant le nom de l'opposant au président Ahmadinejad à cette période. La marque s'est excusée en expliquant que les messages étaient rattachés de manière automatique aux thèmes du moment sur Twitter.