Le Club Med, des Bronzés aux CSP +

les villages 4 et 5 tridents se sont multipliés.
Les villages 4 et 5 Tridents se sont multipliés. © Club Med

Amorcé en 2001 par son nouveau PDG, Henry Giscard d'Estaing, le repositionnement haut de gamme du Club Med a marqué une rupture avec la culture du "club". Volonté de tirer un trait sur l'héritage "Bronzé", obligation de se différencier dans une industrie du tourisme affectée par les évènements du 11 septembre et déphasage de plus en plus marqué entre la culture communautaire du club et une société plus individualiste, les raisons à un tel changement ne manquaient pas.

Les paillotes spartiates se sont transformées en chambre à la décoration recherchée alors que les villages entrée de gammes ont laissé place aux luxueux villages 4 et 5 Tridents. Près d'un milliard d'euros ont ainsi été investis pour procéder à l'ouverture de 20 nouveaux villages, la fermeture de 50 et la rénovation de 70. Un investissement avec pour objectif d'offrir "tous les bonheurs du monde". Telle est la nouvelle signature d'un groupe qui souhaite donner une dimension humaine au luxe.