Des augmentations de salaire rabotées

les augmentations salariales ne pèsent pas lourd.
Les augmentations salariales ne pèsent pas lourd. © Xuejun li - Fotolia.com

Navigant en plein brouillard, les DRH semblent avoir fait de la prudence leur maître-mot. Du côté des salaires, délier les cordons de la bourse n'est vraiment pas à l'ordre du jour. Les augmentations s'annoncent maigrichonnes en 2012. D'après une enquête réalisée par Cegos, les salaires des cadres devraient en moyenne augmenter de 2,4% en 2012, avec une marge oscillant pour le gros des troupes entre 1,9% et 3,2%. Pour tout arranger, l'inflation pourrait dans le même temps avoisiner les 2%... Vraiment pas de quoi flamber avec ces revalorisations.

Cette perspective d'évolution est à mettre en parallèle avec les augmentations passées. Elles ont atteint 2,7% en 2010 et 2,9% en 2011. Sur un an, le niveau des augmentations devrait donc chuter de 0,5 point. Prudence, on vous dit.