Au dessert, lui tirer les vers du nez

le 'vous saviez que...' si précieux.
Le "Vous saviez que..." si précieux. © nyul - Fotolia

N'hésitez pas à jouer les gourmands... avec votre patron. Le dessert, c'est le moment de rentabiliser ce déjeuner au maximum. Car après plus d'une heure de discussion tantôt professionnelle tantôt amicale, votre conversation peut évoluer vers des sphères plus intimes.

Peut-être pourriez-vous apprendre au détour d'un délice glacé ce qui vous manquait pour cartonner pleinement au travail. Qui sait ? Votre rival du 5e n'est peut-être pas aussi bien vu qu'il le laisse entendre dans les couloirs. Et le collègue à qui vous adorez vous confier n'arrive pas toujours à tenir sa langue. Votre patron est une mine d'informations. A vous d'en retirer quelques pépites.