Où met-on obligatoirement le trait d'union ?

l'absence de trait d'union gêne la lecture.
L'absence de trait d'union gêne la lecture. © Photomontage JDN / Herreneck / Fotolia

Le trait d'union permet d'unir plusieurs mots pour n'en former qu'un seul. Si son absence n'empêche pas la bonne compréhension du texte, elle peut parfois révéler une maîtrise incertaine des codes orthographiques. Certaines règles de bases permettant de s'y retrouver, il est intéressant de les connaître.

En revanche, il n'existe ici pas vraiment d'astuce pour les retenir, il faut donc les apprendre. "Si le pronom sujet ou le sujet "ce" est situé après le verbe, on met un trait d'union", explique Bernard Fripiat. C'est le cas de "était-ce" ou "veux-tu" par exemple. Il en va de même pour "ci", "là" et le "t" intercalé à la troisième personne. On écrit ainsi "celui-ci" et "en veut-il ?"