Internet au bureau : vos droits et vos obligations Y-a-t-il un temps maximum de surf perso ?

attention à ne pas trop surfer pour des raisons personnelles.
Attention à ne pas trop surfer pour des raisons personnelles. © Jiri Hera / Fotolia

Si l'usage à titre personnel d'Internet est toléré par votre employeur, il y a abus dès que celui-ci nuit à l'entreprise ou à votre productivité. C'est à votre employeur d'apprécier ce qui est raisonnable et ce qui ne l'est pas. Un salarié a ainsi été licencié pour avoir passé 41 heures sur Internet en 1 mois sur le seul poste Internet de l'entreprise.

Ce salarié avait pourtant pris la précaution de supprimer l'historique de navigation et avançait  que l'employeur ne pouvait savoir si les sites étaient extra-professionnels ou non. La Cour de cassation a toutefois considéré que "cet effacement, qui ne peut être le fruit d'une inadvertance, mais résulte nécessairement d'un acte volontaire [...] constitue une preuve suffisante". Depuis quelques années, la justice sanctionne de plus en plus ce type abus.

 

Bureautique