Les fesses à l'air

Stéphanie

"J'avais posé ma candidature pour un poste de chargée d'études et le DRH de l'entreprise, mon futur N+1 et mon futur N+2 me recevaient pour un entretien d'embauche.

 

Or, sur le trajet, la couture à l'arrière de mon pantalon a cédé, laissant donc mes fesses à l'air. C'était l'été, j'avais juste un petit haut et une veste que j'ai dû mettre autour de ma taille. Mais ce n'était pas le style de l'entreprise. J'ai expliqué mon problème à mes interlocuteurs pour m'excuser et justifier cet accoutrement.

 

En fait, ça a permis de détendre un peu l'atmosphère en début d'entretien. Finalement ça c'est bien terminé : ils m'ont trouvée sympathique et m'ont proposé un poste..."

 Réagissez à ce témoignage