Facebook va-t-il piquer à Youtube sa place de régie vidéo la plus puissante au monde ?

Facebook Youtube  numéro 1 La plateforme de Marck Zuckerberg vient de dépasser son rival en termes de vidéos diffusées, selon Comscore. Mais elle va devoir travailler sur la monétisation de cet inventaire.

Beaucoup annonçaient mi-mai que le lancement automatique des vidéos sur Facebook, en "autoplay", allait sans doute permettre à la plateforme de frapper un grand coup sur le marché encore naissance de la publicité vidéo. Moins de 6 mois après le déploiement de cette initiative dans le monde, la réalité semble dépasser les prévisions les plus folles. Avec 12,4 milliards de vidéos vues en août 2014 sur le Web fixe, selon Comscore, Facebook vient de dépasser Youtube et ses 11,3 milliards de vidéos. Aucune indication concernant les performances des uns et des autres sur mobile, en revanche, mais on peut imaginer que Facebook et son milliard de mobinautes sont loin d'être en reste.

comscore
Facebook vient de dépasser Youtube en termes de vidéos diffusées. © Comscore

"De mai à juillet 2014, la consommation de vidéos sur Facebook a progressé de 50%, jusqu'à représenter 16% du trafic entrant de Youtube", a rappelé Laurent Solly, le directeur général de Facebook France lors du Hub Forum, pour signifier le pouvoir de diffusion de la plateforme. Reste une interrogation majeure: comment va faire Facebook pour monétiser cet inventaire ? La société a certes récemment acquis Liverail, un ad-server spécialisé sur la vidéo, pour près de 500 millions de dollars. Mais elle ne possède pas les "droits" sur la majorité de cet inventaire. Ainsi ne peut-elle pas (pour l'instant ?) diffuser de pré-roll sur les vidéos Youtube, Dailymotion et autres vidéos diffusées sur sa lpateforme. Pas plus que ces derniers d'ailleurs ne peuvent diffuser de pré-rolls sur leurs vidéos publiées sur Facebook. Au regard des propos de Laurent Solly, cela va d'ailleurs devenir problématique pour Youtube qui risque de "perdre la main" sur la monétisation d'une part de croissante de son catalogue.

Autre question posée par l'arrivée de l'auto-play, la question de l'engagement suscité par les vidéos lancées automatiquement. Peu ou pas désirée par les utilisateurs, on pourrait se dire qu'elles génèrent moins d'interactions. Et l'interaction est un indicateur tout aussi primordial, si ce n'est plus, pour les annonceurs que le reach. Or, à en croire Socialbakers, qui a analysé 20 000 pages Facebook de marques et consulté plus de 180 000 messages vidéos au cours des 12 derniers mois, ce n'est cependant pas le cas. Bien au contraire, Facebook a pesé pour 70% de l'engagement "vidéo" au cours du mois de septembre 2014, éclipsant Youtube qui est à moins de 20%. La bataille de la pub vidéo est lancée.

socialbakers
Facebook reste le maître de l'engagement selon Socialbakers. © Socialbakers

Facebook / Comscore