Google News est perçu comme une source d'information plus fiable que les médias

Google news médias Le constat est particulièrement vrai chez les millenials qui, lorsqu'il s'agit de trouver ou valider une information, se tournent désormais vers les moteurs de recherche.

Si l'arrivée d'Internet a engendré un beau casse-tête économique pour des médias qui voient leurs revenus papiers diminuer et n'arrivent pas à compenser cette perte sèche, online, une récente étude d'Edelman risque de prolonger un peu plus cette gueule de bois. Qu'apprend-t-on au juste ? Tout simplement que selon un sondage réalisé auprès de 27 000 personnes, les moteurs de recherches sont devenus une source d'informations plus fiable que les médias traditionnels. Un constat encore plus marqué auprès des jeunes, ces fameux "millenials", qui sont 74% à faire confiance à Google et consorts lorsqu'il s'agit d'aller à la pêche aux infos, contre seulement 64% dans le cas des médias traditionnels.

media sources
Les millenials privilégient désormais les moteurs de recherches. © Edelman

De fait, 31% des sondés font des moteurs de recherche leur première source d'information en 2015, loin devant la télévision (22%) et la presse écrite (21%). L'écart est encore plus prononcé lorsqu'il s'agit de valider une information. 37% se tournent vers les moteurs de recherches, contre 20% à la télé et 18% à la presse écrite. Un constat d'autant plus étonnant qu'il est de notoriété publique que Google ne produit aucun contenu, se contentant d'agréger et hiérarchiser les informations en provenance de plusieurs médias dans sa partie "News". Sans doute l'utilisateur abreuvé de toute part d'informations voient-il dans ce "curateur d"informations" un moyen d'accéder simplement et rapidement au panorama des actualités du jour.

media sources 2
La TV et la presse papier ne sont plus un réflexe pour trouver une information. © Edelman

Reste que ce nouveau rapport de force est inquiétant pour des médias engagés dans un bras de fer avec Google News, en Espagne, en Italie et en Allemagne, auquel ils réclament des droits d'auteurs pour reprendre titres et chapôs de leurs articles. Une seule (et maigre consolation) toutefois, selon les sondés, les médias traditionnels restent plus fiables que les réseaux sociaux. Mais lorsque l'on voit les ambitions d'un Facebook en la matière, on peut se demander jusqu'à quand ! 

Google