Twitter est confronté à un problème quasi insoluble de croissance

Twitter problème croissance audience L'audience de la plateforme de micro-blogging est aujourd'hui quatre fois inférieure à celle de Facebook. Dick Costolo se creuse les méninges pour y remédier.

Twitter vient d'annoncer un chiffre d'affaires en hausse de 114% au 3e trimestre 2014, pour s'établir à 361 millions de dollars. Le mobile pèse désormais pour 85% des 320 millions de dollars de revenus publicitaires que la plateforme a réalisés au cours de la période (le reste provenant de la licence de données). De quoi réjouir les marchés ? Eh bien non car le cours de l'action Twitter a chuté de 10% après cette annonce. 
Car au delà des performances financières de Twitter, c'est surtout la croissance de son audience qui était scrutée. Et il faut dire que de ce point de vue la plateforme a carrément déçu en ne recrutant que 13 millions de nouveaux utilisateurs contre 16 millions au trimestre précédent. Avec un total de 284 millions d'utilisateurs, Twitter est donc très loin de son grand rival, Facebook, dont l'audience de 1,3 milliard de membres lui est quatre fois supérieure. C'est donc d'autant plus inquiétant que la progression annuelle de Twitter, de seulement 22% (contre 38% entre les troisièmes trimestres 2012 et 2013), n'incite pas à l'optimisme. 

La complexité des @ et # de Twitter freine-t-elle sa croissance ?

"Nous devons continuer à faire croître notre base d'utilisateurs actifs mobiles et les faire revenir chaque jour sur notre plateforme", a prêché Dick Costolo, le PDG de Twitter. Sa société multiplie aujourd'hui les pistes pour essayer de relancer la croissance de son audience. Qualifiés d'ésotériques par une responsable de la société, certains des codes essentiels de Twitter, les @ et les #, pourraient être relégués au second plan sur la plateforme. Objectif : rendre l'expérience utilisateur plus simple pour le grand public. Autre piste évoquée : le rachat de SoundCloud pour mettre un pied dans la musique et régler son problème de croissance. Le site de streaming musical revendique autant d'utilisateurs que Twitter mais peine à trouver un business model pérenne.

A l'instar de Facebook, Twitter réfléchirait également à fragmenter ses services, en dédiant une application aux messages privés que s'envoient les utilisateurs. Dick Costolo présentait ce projet comme "une véritable opportunité d'améliorer le produit, en permettant aux utilisateurs de jongler plus facilement entre leurs conversations publiques et leurs échanges privés". La plateforme mise quoi qu'il en soit beaucoup sur le lancement de Digits, un système d'identification via le numéro de téléphone, qui doit lui permettre de "cracker" le système de connexion au mot de passe. Aujourd'hui proposée uniquement aux développeurs tiers, la fonctionnalité pourrait rapidement être intégrée à la plateforme de Twitter et permettre, avec son système de connexion sans friction, ce boost d'audience que Dick Costolo recherche désespérement.

Facebook / Twitter