Les salaires et primes

Les rémunérations dites "accessoires" sont, elles aussi, imposables. © Chaloemphan Prasomphet/123RF
Appelez-la comme vous voudrez (salaire, traitement, indemnités…), votre rémunération principale est imposable à l'impôt sur le revenu. Elle doit donc figurer dans votre déclaration d'impôts. Il en va de même des rémunérations dites "accessoires", comme les primes d'ancienneté, de vacances, d'assiduité, les indemnités de congés payés, de congés naissance, ou encore les sommes versées au titre d'heures supplémentaires effectuées. A noter que si vous avez touché début 2015 une prime de fin d'année au titre de 2014, celle-ci doit aussi apparaître dans votre déclaration 2016.
Les salaires (y compris les heures supplémentaires éventuellement effectuées) font partie des informations transmises au fisc et donc pré-remplies. Toutefois, cela ne vous dispense pas de les vérifier (voir la ligne "Net imposable" de votre bulletin de paie) et, si cela s'impose, de les modifier. Soit directement si vous souscrivez votre déclaration en ligne, soit en inscrivant le nouveau montant dans la case blanche prévue à cet effet dans votre déclaration papier (lignes 1AJ à 1DJ).