Open Hardware : Microsoft révèle comment fonctionne son cloud

Microsoft a décidé de révéler les spécifications techniques des serveurs utilisés pour ses services cloud comme Azure, Office 365 ou Bing.

Microsoft rejoint l'Open Compute, l'initiative Open Hardware lancée par Facebook et suivie par de nombreux ténors de l'informatique. En conséquence, Redmond va dévoiler en détails les spécifications matérielles et techniques des serveurs utilisés pour ses services cloud comme Azure, Office 365 ou Bing, entre autres.

Comme l'explique un responsable Microsoft, au sein de leurs datacenters dédiés aux offres cloud, leurs principaux objectifs ont été d'optimiser l'efficacité au maximum, de réduire les coûts et de faciliter la scalabilité de leurs systèmes. Les premières informations concernant les spécifications ont d'ores et déjà été publiées. Et ce n'est pas tout, puisque Microsoft donne aussi les codes sources de sa solution de gestion de serveurs : "Chassis Manager" est ainsi gratuitement disponible sur GitHub, sous licence Apache.

 

Serveurs / Microsoft