Vers une année 2009 plus difficile

de droite à gauche : didier lambert, dsi d'essilor et ancien président du cigref
De droite à gauche : Didier Lambert, DSI d'Essilor et ancien président du Cigref (en haut),  Jean-Luc Lucas,  directeur des plates-formes de services chez France Telecom, Christophe Legrenzi, P-DG d'Acadys (en bas), et Pascal Chrétien, directeur de développement à la CNAF, lors d'une table ronde organisée par Compuware le 19 novembre 2008. © Antoine Crochet-Damais / JDN Solutions

Sans surprise, les secteurs de la banque et de l'automobile sont déjà impactés, avec des baisses de budgets IT pouvant atteindre jusqu'à 20%. Sur ces segments, des DSI ont décidé de réinternaliser pour éviter de supprimer des emplois.

Certains secteurs devraient néanmoins être épargnés. C'est le cas des segments à fort potentiel de croissance, par exemple les télécoms. Dans le domaine du triple play, les activités de France Télécoms et des opérateurs alternatifs ne devraient pas être touchées.

C'est le cas également dans le secteur de l'énergie, un marché récemment ouvert à la concurrence, tout comme dans les administrations centrales. Elles devraient poursuivre la mise en oeuvre de grands projets liés à l'évolution des réglementations.