Les DSI français basculent en masse vers le cloud

DSI et migration Cloud en France Plus de 20% des DSI français disposent d'instances sur un cloud public. Et parmi eux, la majorité y ont déployé des applications métier. La révolution est en marche.

Les DSI français sont mûrs pour amorcer le basculement d'une part conséquente des systèmes d'information dans un cloud public. Pour preuve : 91% des 215 décideurs informatiques français interrogés dans le cadre de la dernière étude JDN / IT Research (réalisée en partenariat avec le Club Décision DSI) affirment avoir virtualisé une grosse partie de leurs serveurs. Et parmi cette population, un peu plus de 9% indiquent même être engagés dans une démarche de cloud privé (avec également le déploiement d'outils de gestion du provisioning, de l'automatisation...). Le terrain est prêt. Ne reste donc plus qu'à passer à l'étape du cloud computing public.

cloud indicateur
Cet indicateur est issu d'une étude JDN / IT Research. © JDN

20% des DSI français ont déjà opté pour le cloud public

Mais déjà, plus de 20% des responsables informatiques interrogés, tous membres du Club Décision DSI, disposent d'instances de serveur sur un ou plusieurs clouds publics (Amazon Web Services, Microsoft Azure, Google...).

cloud indicateur 2
Cet indicateur est issu d'une étude JDN / IT Research. © JDN

A quels usages les DSI interrogés destinent ces instances sur des clouds publics ? C'est une surprise ! Plus de 50% d'entre eux y portent des applications internes/métier (voir le graphique ci-dessous). Et 21% de cette population ainsi engagée dans le cloud public d'infrastructure (ou IaaS pour Infrastructure as a Service), va même jusqu'à y porter des applications métier qualifiées de critiques. Du côté des sites web, les répondants ne sont que 16% pour le moment à recourir au cloud public pour ce type de système.

cloud indicateur 3
Cet indicateur est issu d'une étude JDN / IT Research. © JDN

Méthodologie : L'étude JDN / IT Research / Club Décision DSI a été réalisée au septembre 2014 auprès de 215 décideurs informatiques français (DSI, DOSI, directeurs de production...), tous membres du Club Décision DSI. Ils travaillent pour des organisations de taille moyenne ou grandes, de 300 à 50 000 salariés, dans 20 secteurs d'activité. Il s'agit à la fois d'entreprises privées et d'organisations publiques.

Serveurs / Cloud public