Ludovic Tassy (DSI, Afflelou) "Nous nous engageons à la fois dans le Cloud public et privé"

L'opticien a mis en production son Cloud privé juste avant l'été. Mais, le DSI fait également face à des demandes internes sur le terrain des logiciels en mode SaaS.

Ludovic Tassy, DSI d'Afflelou, vient d'achever la mise en place d'une infrastructure de Cloud privé, virtualisée et externalisée dans un datacenter neutre. Administrée et infogérée à distance, elle centralise la plupart des systèmes de l'entreprise. La solution permet au groupe de gagner en rapidité lors de la mise en production de nouveaux systèmes, et d'améliorer l'efficacité de l'administration grâce à la virtualisation.


"Un tel projet est complexe à mettre en œuvre du fait de la grande variété des compétences nécessaires, dans le domaine des serveurs, du stockage...", prévient Ludovic Tassy. "Il est également important de mettre en place des dispositifs pour contrôler l'accès des différents intervenants internes et externes à la plate-forme." Face à cette seconde problématique, la DSI a opté pour la solution de gestion des accès de Wallix.


Mais, le groupe Afflelou n'en est pas moins utilisateur d'applications en mode hébergé (SaaS), rejoignant le terrain du Cloud public. Deux solutions SaaS ont d'ores et déjà été déployées, dont l'une est centrée sur la gestion de trésorerie. "Des outils souvent poussés par les métiers, qui ont l'avantage d'être utilisables immédiatement sans nécessité un long projet", souligne Ludovic Tassy.

Reste un risque pour le DSI : se faire dépasser par les déploiements SaaS lancés par les départements métiers. "Le DSI doit garder la maitrise de son écosystème, et savoir en permanence se repositionner comme fournisseur de services IT de référence pour l'entreprise.

SaaS / Projets informatiques